Contact et horaires

Le CGA se trouve au 41 rue Schweighaeuser à Strasbourg

Le secrétariat est ouvert du lundi au jeudi de 9 h à 12 h.

Horaires de la bibliothèque

  • mercredi de 9 h à 12 h
  • jeudi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h

 

Nouveautés



ALSACIENS TOUS COUSINS !
La Nuée Bleue, 2021

Comment se le procurer

Le dernier bulletin



Le Bulletin n° 219
du 3e trimestre 2022
a paru en septembre


Découvrez-en le sommaire...

Lignées matrilinéaires

Coordonnateur du projet : Véronique MULLER

Trop souvent, les généalogistes débutants ne se focalisent que sur leur lignée patronymique. Cependant, la lignée matrilinéaire (de fille en mère, grand-mère, arrière-grand-mère, ...) représente une ascendance bien plus sûre d’un point de vue biologique, mais également plus variée du point de vue des noms de famille.

Débuté pendant les périodes de confinement récentes, ce projet ouvert à tous, membres du CGA ou simples visiteurs du site, vous propose de participer à un partage généalogique.

Comment faire ?

  1. Relever dans votre arbre généalogique la lignée des femmes en partant de votre mère, soit les Sosa 3, 7, 15, 31, 63, 127, 255, 511, 1023, 2047, ... et uniquement ces ancêtres-là (cf. numérotation Sosa-Stradonitz).
  2. Préciser les dates (jour, mois et année) et lieux de naissance/baptême, décès/ sépulture et les professions
  3. Indiquer vos références personnelles :
    • pour les membres : vos prénom, nom et numéro de membre (si vous l’avez oublié, le secrétariat se chargera de le compléter)
    • pour les invités, non-membres ; vos prénom, nom et la commune de résidence
  4. Nous envoyer le tout dans le corps d’un mail (et non en pièce jointe) sous forme de liste (exemple ci-dessous) à l’adresse du secrétariat : secretaire@alsace genealogie.com

Qu’en ferons-nous ?
Nous rassemblerons vos données qui seront compilées dans un fichier unique. Ce fichier en format excel est téléchargeable ici ; il comporte 3 onglets classés 1) par contributeur, 2) par patronyme et 3) par lieu de naissance. Il sera mis à jour régulièrement.
En dernière colonne seront indiquées les références du contributeur. En cas de cousinage avec une autre liste, nous vous mettrons en contact les uns avec les autres. Nous avons reçu 65 réponses pendant le confinement, mais continuons l’expérience ! Alors, prêt à participer ? Si oui, à vous de jouer... car ces listes existent déjà dans vos arbres généalogiques ascendants. Vous pouvez nous envoyer votre liste et celle de votre conjoint(e) ou d’ami(e)s dont vous auriez l’arbre généalogique.

Exemple de liste (voir les différents sigles utilisés) :
3. Marie Antoinette RIES, ° Stundwiller 10.6.1906, + Saverne 2.12.1999, secrétaire
7. Madeleine WILT, ° Otterswiller 5.7.1865, + Lupstein 1.1954
15. Madeleine BOHNERT, ° Otterswiller 19.1.1834, + Otterswiller 19.3.1901
31. Madeleine NUSSBAUM, ° Otterswiller 29.2.1804, + Otterswiller 27.4.1875
63. Madeleine EHRMANN, b Wilwisheim 27.11.1764, + Otterswiller 19.1.1844
127. Barbe SCHMIDT, ° Wilwisheim 5.12.1726, + Wilwisheim 18.3.1795
255. Anne Marie W(E)INLING, b Wilwisheim 2.9.1688, + Wilwisheim 19.4.1747
511. Madeleine NAGEL, + 1712/ (pas à Wilwisheim)

Pour les amateurs de généalogie par l’ADN :
L’ADN Mitochondrial se transmet de la mère à ses enfants. Il est donc le reflet exact des lignées matrilinéaires. Cela permet d’avancer dans nos recherches de la façon suivante :

  • si nous constatons à un moment donné que deux lignées matrilinéaires aboutissent à des ancêtres communes, les deux personnes concernées ont le même ADN Mitochondrial
  • si deux personnes concernées ont le même ADN Mitochondrial, elles ont à un moment plus ou moins lointain dans le passé une lignée matrilinéaire commune qui peut être identifiée ou au moins cernée géographiquement.